DOI: https://doi.org/10.7203/RASE.10.3.9910

Les communautés d’apprentissage professionnelles : un mode de fonctionnement pour opérationnaliser la reddition de comptes


Resumen


L’instauration des politiques de redditions de comptes en éducation vise entre autres le contrôle et l’efficacité du travail des enseignants. Dans le contexte actuel où l’on préconise la collaboration dans le milieu scolaire, nous considérons la communauté d’apprentissage professionnelle (CAP) comme un nouveau moyen qui assure la reddition de comptes.

Cette recherche qualitative vise à : (a) décrire la responsabilité des acteurs scolaires dans un fonctionnement en CAP et (b) montrer en quoi l'accompagnement par la CAP contribue à une redéfinition du professionnalisme enseignant, et ce, dans une perspective de reddition de comptes.

Un cadre conceptuel construit à partir de trois concepts clés, soit la CAP, la reddition de comptes et le professionnalisme guide cette étude qui est menée par entrevues semi-structurées auprès de directions d’établissements, d’enseignants, de professionnels et de conseillers pédagogiques (N=42) du Québec et du Nouveau-Brunswick. Les résultats montrent que les acteurs des 12 CAP de l’étude : se dotent de ressources matérielles, physiques et temporelles; fixent des objectifs et clarifient les rôles; assurent l’animation; font preuve d’un leadership partagé; assurent leur propre développement et contribuent au développement des autres membres; amènent la CAP vers la maturité et utilisent des résultats issus de données. Une CAP mature assure de meilleurs résultats, ce qui permet d’atteindre subséquemment les objectifs visés par l’établissement scolaire et d’assurer la reddition des comptes.

 

 


Palabras clave


communauté d’apprentissage professionnelle, reddition de comptes, professionnalisme, enseignants.

Enlaces refback

  • No hay ningún enlace refback.


Revista de Sociología de la Educación (RASE) / ISSN: 1988-7302

raserevista@gmail.com