« Quelle maladie sublime » : 'Une visite inopportune' (1988) de Copi ou la « comédie de la mort »

Henry Ferney Vásquez Sáenz

Résumé


Le 11 décembre 1987, Copi, mourant de la nouvelle maladie qui terrorise le monde, et ayant gagné l’estime de plus d’un intellectuel, reçoit le Grand Prix de Littérature Dramatique décerné par la Ville de Paris. Malheureusement, trois jours plus tard, le 14 décembre, il décède à l’hôpital Claude-Bernard à Paris. Copi était conscient de l’arrivée d’une « visite » qui l’amènera à créer l’une de ses meilleures pièces : Une visite inopportune [1988]. Dans cette étude, nous voulons commémorer, d’une certaine manière, l’ingéniosité créative avec laquelle Copi a affronté son agonie due au sida et mettre en évidence la validité d’une pièce autobiographique créée au milieu d’une maladie qui condamne les homosexuels dans les années 1980, en France (et dans le monde entier). D’abord, nous tenterons de contextualiser brièvement les premières années de la pandémie en France afin de mettre en relation cette pièce avec l’écriture du sida. Ensuite, nous analyserons les ressources dramaturgiques que Copi a utilisées avec humour pour mettre en scène « l’anniversaire de mon sida » et nous mettrons en évidence l’importance de cette subversive « comédie de la mort ».

Mots-clés


théâtre ; autobiographie ; sida ; mort ; humour ; Copi

Texte intégral : PDF

DOI: https://doi.org/10.7203/HYBRIDA.3.21909

Références


Aira, C. (1991). Copi. Viterbo.

Amícola J. (2000). Campeones camp : Copi y Perlongher. In Camp y posvanguardia. Manifestaciones culturales de un siglo fenecido (pp. 61-88). Paidós.

Arias, A. (2008): L’Écriture retrouvée. Broché.

Barbéris, I. (2014). Les Mondes de Copi, Machines folles et chimères. Ôrizons.

Barbéris, I. (2007). Copi : le texte et l’espace. Mimésis parodique, mise en scène de soi et subversion identitaire dans les années parisiennes (1962-1987) [Thèse de Doctorat, Université Paris Nanterre]. Banque de données. https://www.sudoc.fr/116791128

Barège, T. (2013): Une visite inopportune de Copi : un testament français ? Lecture intertextuelle. In F. Morcillo et C. Pélage, Littératures en mutation, Ecrire dans une autre langue (pp. 159-172). Paradigme.

Bourgois, Ch. (1990). Je me souviens de Copi. In Copi (pp. 5-6). Christian Bourgois.

Copi. (1988). Une visite inopportune. Christian Bourgois.

Cournot, M. (1988). Copi n’est plus. In Copi, Une visite inopportune (pp. 78-80). Christian Bourgois.

Danou, G. (1994). Le corps souffrant. Littérature et médecine. Champ Vallon.

Godin, D. (1999). Le réel dérisoire. Une visite inopportune. In Érudit, Décennie russe à Montréal 90(1), 168-170. https://id.erudit.org/iderudit/16516ac

Hocquenghem, G. (1979). Race d’Ep! : Un siècle d’images de l’homosexualité. Grasset et Fasquelle.

Hocquenghem, G. (1988). Ève. LGF.

Hocquenghem, G. (1988). Copi soit-il. In Copi, Une visite inopportune (pp. 81-83). Christian Bourgois.

Joyce, J. (1983). Ulises. Lumen.

Lavelli, J. (1988). Avec Copi disparaît un grand dramaturge de notre temps. In Copi, Une visite inopportune (pp. 84-85). Christian Bourgois.

Lebovici, E. (2017). Ce que le sida m’a fait. Art et activisme à la fin du XXe siècle. La Maison Rouge.

Lebovici, E. (2019). Sida. Arcadia / MACBA.

Le Talec, J. (2008). Folles de France; repenser l’homosexualité masculine. La Découverte.

Monleón, A. (1997) Escribirse con Sida. In A. Haderbache y A. Monleón, Sida y Cultura (pp. 72-79). Artes Gráficas Soler.

Moreno, M. (2017). Grageas para Copi. In A. Pauls, C. Aira et al., Copi. La hora de los monstruos. Ayuntamiento de Barcelona / Instituto de Cultura.

Morier, H. (1998). Dictionnaire de poétique et de rhétorique. PUF.

Pavis, P. (1998). Diccionario del teatro. Dramaturgia, estética, semiología. Paidós.

Perlongher, N. (1988). El fantasma del sida. Puntosur.

Preciado, P. B. (2009). Terror anal: apuntes sobre los primeros días de la revolución homosexual. In G. Hocquenghem y P. B. Preciado, El deseo homosexual / Terror anal (pp. 133-174). Melusina.

Pujante González, D. (2010). Sida et création aux temps postmodernes : « Notre passion deviendra littérature ». In N. Balutet (dir.), Écrire le sida (coll. Thériaka, Rémèdes et Rationalités, pp. 17-30). Jacques André.

Pujante González, D. (2017). Les « journaux de sida » ou les récits de vie non-exemplaires. In A. Tomiche (dir.), Le Comparatisme comme approche critique. Littérature, arts, sciences humaines et sociales / Literature, the Arts, and the Social Sciences, Tome 2, Littérature, arts, sciences humaines et sociales / Literature, the Arts, and the Social Sciences 313(18), 215-226. Classiques Garnier.

Roca, F. [2008] (2012). La posteridad de las ratas (buscando a Copi). Dramaturgia Uruguaya. https://dramaturgiauruguaya.uy/la-posteridad-de-las-ratas-buscando-a-copi/

Rosenzvaig, M. (2009). El teatro de la enfermedad. Biblos.

Sontag, S. (2021). La enfermedad y sus metáforas. El sida y sus metáforas. Debolsillo.

Souquet, L. (2013). Copi : l’Immoderato cantabile d’un Argentin francophone. In F. Morcillo et C. Pélage (dir.), Littératures en mutation, Ecrire dans une autre langue (pp. 131-158). Paradigme.

Souquet, L. (2015). Copi et Puig, ovnis du théâtre argentin ? In C. Breuil (coord.), La revolution théâtrale dans le Río de la Plata / The Theatrical Revolution in the Río de la Plata, ILCEA (22), n. p. https://doi.org/10.4000/ilcea.3242

Souquet, L. (2020). Esprit français et contre-culture latino-américaine chez Copi. In A. Lara-Alengrín et V. Pitois Pallares (coords.), Littératures contreculturelles hispano-américaines (XXe-XXIe siècles), CECIL, Cahiers d’études des cultures ibériques et latino-américaines (6), 11-28. http://cecil-univ.eu/c6_1/

Vásquez Sáenz, H. (2020). Le théâtre de Copi : processus et stratégies trans. Une approche queer [Thèse de Doctorat, Université de Valence / Université de Strasbourg]. Banque de données. http://www.sudoc.abes.fr/cbs//DB=2.1/CMD?ACT=SRCHA&IKT=1016&SRT=RLV&TRM=henry+ferney+vasquez+saenz


Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.