Soumissions

Soumissions

Soumissions en ligne

Possède déjà un nom d'utilisateur/mot de passe pour HYBRIDA?
Ouvrir une session

Besoin d'un nom d'utilisateur/mot de passe?
Aller à l'Inscription

L'inscription et l'ouverture de session sont obligatoires pour soumettre des articles en ligne et pour vérifier l'état des soumissions courantes.

 

Directives aux auteurs

Les articles proposés pour leur publication devront analyser de nouvelles données empiriques, des aspects méthodologiques, réviser ou développer des théories originales ou focalisés sur la mise en œuvre de nouvelles méthodes de recherche.

Les travaux de recherche devront être centrés sur la thématique envisagée par le numéro correspondant. Les articles déjà publiés, ou sous presse, ou non conformes aux normes de présentation des textes, ne seront pas acceptés.

LANGUE

Les textes devront être rédigés de préférence en français. Ils pourront être rédigés également en anglais ou en espagnol. Selon la langue choisie, l'auteur·e devra respecter les conventions orthographiques de cette langue.

LONGUEUR

Les articles feront au minimum 15 pages et ne dépasseront pas les 20 pages (DIN A-4), résumés, notes, références bibliographiques et annexes compris. Il faudra les présenter en document électronique format Word, justifié, avec interligne simple. Les marges gauche et droite auront 3 cm; les marges supérieure et inférieure, 2.5 cm. Type de caractère Times New Roman. Il ne faut pas numéroter les pages du texte.

TITRE

Le titre sera centré, en minuscules, gras, taille 14.

PRÉNOM ET NOM

Après trois lignes, composés en alinéa à droite, taille 12, devront figurer: le prénom et le nom de l’auteur·e ou des auteur·e·s (en petites capitales); le nom de l’institution d’appartenance (en dessous) et l’adresse électronique officielle (ligne suivante), tous les deux en minuscules.

RÉSUMÉ ET MOTS-CLÉS

L’article devra être précédé de trois résumés d’un maximum de 10 lignes en trois langues : français, espagnol et anglais (taille 10). Le résumé sera précédé du titre de l’article dans les deux langues différentes de la langue de rédaction.

Après une ligne en blanc, il faudra écrire de 3 à 5 mots-clés, en minuscules, taille 11, séparés par des points-virgules, dans la même langue que celle du résumé.

Les énoncés Abstract / Key-words, Resumen / Palabras clave, Résumé / Mots-clés apparaîtront en minuscule, en gras, taille 11.

Séparation établie: la rédaction du premier résumé commencera quatre lignes après l’adresse électronique. Pour le second résumé il faudra laisser deux lignes en blanc après les mots-clés du premier résumé.

COMPOSITION DU TEXTE

Le corps du texte commencera à la deuxième page. Taille 12.

La première ligne de chaque paragraphe sera marquée par une utilisation de la touche tabulation (standard Word, 1.25 cm).

Aucun mot ne doit apparaître en gras, en italique ou souligné, excepté les mots appartenant à une langue différente de celle choisie pour la rédaction de l’article ou ceux qu’on veut mettre en évidence et qui pourront être écrits en italique.

Les titres des ouvrages cités (livres, revues, journaux, œuvres d’art…) devront figurer en italique.

Il est conseillé de ne pas faire un emploi abusif de sections et sous-sections dans le développement du texte. S’il y en a, les titres (y compris l’introduction et la conclusion) seront numérotés à la suite (1, 2, 3, 4…), séparés par deux lignes en blanc du paragraphe précédent et d’une ligne en blanc du paragraphe suivant, en minuscule, en gras, taille 12. Les sous-titres (1.1., 1.2, 1.3, 1.4…) devront figurer aussi en minuscule, en gras, taille 12, laissant une ligne en blanc (avant et après).

CITATIONS

HYBRIDA considère indispensable que toutes les sources consultées soient citées.

Les citations de moins de trois lignes seront intégrées dans le texte entre guillemets doubles.

Pour les citations incluses dans une autre citation, il faudra employer les guillemets simples.

Les citations de plus de trois lignes devront être séparées du corps du texte en laissant une ligne en blanc avant et après et seront marquées par une double utilisation de la touche tabulation (standard Word, 1.25 cm), sans guillemets et sans italique (même celles rédigées dans une langue différente de celle de l’article). Taille 11.

Dans ce deux types de citation, la source consultée devra être indiquée immédiatement après, selon le modèle APA (dernière version 7): (Bouraoui, 2007, pp. 36-37), (Taïa, 2015, p. 69).

TABLEAUX ET FIGURES

Les illustrations (figures, graphiques, schémas, tableaux, cartes, etc.) insérées dans le texte devront avoir la qualité suffisante pour assurer leur reproduction correcte et seront numérotées, si nécessaire, au-dessous (figure 1, figure 2, figure 3…). Si on reproduit des documents protégés par la Loi de la Propriété Intellectuelle espagnole, il faudra impérativement disposer de l’autorisation correspondante. La présentation de ces autorisations sera à la charge des auteur·e·s des articles.

NOTES INFRA-PAGINALES

Elles ne seront employées que pour des précisions supplémentaires. Taille 10.

Les références infra-paginales seront numérotées en chiffres arabes et en continu (1, 2, 3, 4…). L’appel de note figurera dans le texte juste à côté du mot correspondant, devant les signes de ponctuation. Utilisez pour cela la fonction automatique de Word.

ABRÉVIATIONS

Il faut éviter, dans la mesure du possible, l’utilisation d’abréviations. Cependant, leur emploi est conseillé pour éviter les répétitions.

Les abréviations telles que vid., ibid., op. cit., cf., et al., etc. figurant dans le corps du texte ou en note infra-paginale seront écrites en italique et en minuscule.

BIBLIOGRAPHIE

Précédés de l’énoncé Références bibliographiques (en gras, composé en alinéa à gauche, taille 12), les ouvrages cités dans l’article (ceux-ci seulement) devront apparaître à la fin du texte, après deux lignes en blanc, en respectant l’ordre alphabétique et en suivant la présentation de citation ci-dessous:

Pour les livres et les monographies:

Boggio, Philippe. 1993. Boris Vian. Paris, Flammarion.

Perec, George. 1975. W ou le souvenir d’enfance. Paris, Gallimard (coll. L’imaginaire).

Lino, Mª Teresa & Jean Pruvost (sous la direction de). 2003. Mots et lexiculture. Paris, Honoré Champion.

Mel’cuk, Igor, André Clas, & Alain Polguère. 1995. Introduction à la lexicologie explicative et combinatoire. Louvain-la-Neuve, Duculot.

Pour les chapitres de livre:

Chénieux-Gendron, J. 1999. “À l’irréel du passé, Philippe Soupault surréaliste?” in Boucharenc, Myriam & Claude Leroy (éds.). Présence de Philippe Soupault. Caen, Presses Universitaires, 37- 49.

Aubry, Anne. 2007. “Le corps dans la thématique paternelle des Contes de Maupassant” in Bonnet, Dominique, María José Chaves García & Nadia Duchêne (eds.). Littérature, Langages et Arts: Rencontres et Création. Huelva, Publicaciones de la Universidad [formato digital CD].

Pour les articles:

Bailly, Danielle. 1998. “Didactique scolaire: le rôle de la conceptualisation grammaticale dans l’apprentissage de la compréhension et de l’expression en langue étrangère” in ELA, nº 74, 325-344.

Cusin-Berche, Fabienne. 1997a. “À la recherche de quelques caractéristiques linguistiques des textes spécialisés et de la rédaction technique” in Le Langage et l’Homme, Revue de l’Institut libre Marie Haps, vol. XXXII, nº 4, 21-55.

Cusin-Berche, Fabienne. 1997b. “Sens et contre sens: du cotexte au contexte” in Revue de Sémantique et Pragmatique, nº 1, 135-146.

Andujar Moreno, Gemma. 2010. “La intervención traductora ante la vaguedad semántica del léxico: reflexiones a partir de un ejemplo francés – español” in Cédille. Revista electrónica de Estudios Franceses, nº 6, 11-18.
< http://webpages.ull.es/users/cedille/seis/andujar.pdf >

Pour les Thèses de Doctorat:

Neguruela Cevallos, Jacinta (1994). Yves Bonnefoy: La poética de la presencia. Tesis Doctoral, Universitat de València.

Pour les sources bibliographiques numériques (pages web, bases de données, thèses de doctorat en ligne, etc.):

Elles devront figurer à la fin des références bibliographiques. Il faudra indiquer : Nom de l’auteur ou responsable (Nom, Prénom), si possible, et date de publication. Si on ne dispose pas de la date, il faudra indiquer celle de la dernière actualisation ou révision de la page web. Il sera nécessaire de citer également le titre de la source numérique, le lieu de publication, la maison d’édition (le cas échéant), la date de consultation et l’URL:

Service des Bibliothèques de l’UQAM. 2010. “Infosphère”. Canada: UQAM [consulté le 14/06/2010] < http://www.bibliotheques.uqam.ca/InfoSphere/>.

 

Déclaration de confidentialité

Les données recueillies auprès des utilisateur·rice·s inscrit·e·s et non enregistré·e·s de cette revue entrent dans le cadre du fonctionnement standard des revues à comité de lecture. Elles comprennent des informations qui rendent possible la communication pour le processus éditorial. Elles seront utilisées pour informer les lecteur·rice·s sur la création et l'édition de contenu. Elles permettent de rassembler des informations statistiques sur les comportements des lecteur·rice·s, ainsi que de suivre les éléments géopolitiques et sociaux de la communication académique.

L'équipe éditoriale de cette revue utilise ces données pour orienter son travail et contribuer à l'amélioration de cette revue. Les données qui aideront à développer cette plate-forme de publication peuvent être partagées de manière anonyme avec le développeur Public Knowledge Project. Ces données ne seront pas vendues par cette revue ni par PKP et elles ne seront pas utilisées à des fins autres que celles établies ici. Les auteur·rice·s publié·e·s dans cette revue sont responsables des informations et des données sur les personnes contenues dans les recherches présentées ici.

L'équipe impliquée dans l'édition de cette revue cherche à se conformer aux normes de l'industrie en matière de confidentialité des données, y compris la disposition du Règlement général sur la protection des données (RGPD) de l'Union européenne pour les "droits des personnes concernées", qui comprennent a) notification de défaut; b) droit d'accès; c) le droit à l'oubli; d) portabilité des données; et (e) la confidentialité dès la conception. Le RGPD permet également de reconnaître «l'intérêt public pour la disponibilité des données», ce qui revêt une importance particulière pour ceux·elles qui sont impliqué·e·s dans le maintien, avec la plus grande intégrité possible, du registre public des publications académiques.

 



Creative Commons License
Les textes de la revue sont, sauf indication contraire, publiés sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License