Subversions des genres et désirs non normatifs dans l’œuvre de Nathalie Gassel

Mathilde Tremblais

Résumé


Cet article propose de s’intéresser à l’œuvre de Nathalie Gassel, une écrivaine belge contemporaine qui met en scène dans ses récits des désirs subversifs et des sexualités non normées. Le domaine de la littérature intime dans lequel l’auteure inscrit ses textes ainsi que le narratif qui sert d’espace performatif du genre seront étudiés. Une réflexion sera accordée à la construction du corps androgyne dont s’est dotée Nathalie Gassel et qui conditionne l’écriture qu’elle pratique. Cet article aborde les problématiques que le transgenre suscite chez l’auteure et a comme objectif de mettre en relief les représentations inédites du désir et les affections non normatives qui confèrent sa singularité à l’œuvre de Nathalie Gassel.

Mots-clés


Nathalie Gassel; identité de genre; littératures intimes; analyse du récit

Texte intégral : PDF

DOI: 10.7203/HYBRIDA.1.16877

Références


Allamand, C. (2018). Le « Pacte » de Philippe Lejeune ou l’autobiographie en théorie. Honoré Champion.

Bataille, G. (1957). L’Érotisme. Les Éditions de Minuit. (Collection Arguments).

Beaujour, M. (1980). Miroirs d’encre. Rhétorique de l’autoportrait. Le Seuil.

Butler, J. (préface d’Éric Fassin) (2005). Trouble dans le genre. La Découverte.

Butler, J. (traduit de l’anglais par Bruno Ambroise et Valérie Aucouturier) (2007). Le récit de soi. Presses Universitaires de France, PUF. (Collection Pratiques théoriques).

Bourcier, M-H. (2002). Queer Move/ments. Mouvements, 20(2), 37-43. https://doi.org/10.3917/mouv.020.0037

Bourcier, M-H. (2005). Post-pornographie, in P. Di Folco (dir.), Dictionnaire de la pornographie (pp. 378-380). Presses Universitaires de France, PUF.

Bourcier, M-H. (2011). Queer zones 3. Politique des identités sexuelles et des savoirs. Éditions Amsterdam.

Eribon, D. (2015). Théories de la littérature. Système du genre et verdicts sexuels. Presses Universitaires de France, PUF. (Collection Des mots).

Farges, P., Chamayou-Kuhn, C. & Emel Yavuz, P. (dir.) (2011). Le lieu du genre. La narration comme espace performatif du genre. Presses Sorbonne Nouvelle.

Gassel, N. (2001). Éros androgyne. Le Cercle poche.

Gassel, N. (2001). Musculatures. Le Cercle.

Gassel, N. (2004). Stratégie d’une passion. Éditions Luce Wilquin.

Gassel, N. (2005). Construction d’un corps pornographique. Cercle d’art.

Gassel, N. (2006). Des années d’insignifiance. Éditions Luce Wilquin.

Gassel, N. (2008). Récit plastique. Éditions Le Somnambule équivoque.

Gassel, N. (2009). Abattement. Éditions Maelström.

Gassel, N. (2012). Ardeur et vacuité. Éditions Le Somnambule équivoque.

Girard, A. (1986). Le journal intime. Presses Universitaires de France, PUF.

Lejeune, P. (1975). Le pacte autobiographique. Seuil.

Lejeune, P. (2015). Écrire sa vie. Du pacte au patrimoine autobiographique. Paris, Éditions du Mau­conduit.

Macary-Garipuy, P. (2006). Le mouvement « queer » : des sexualités mutantes ? Psychanalyse, 7(3), 43–52. https://doi.org/10.3917/psy.007.0043

Murat, L. (2006). La loi du genre. Fayard.

Schmitt, A. (2010). Je réel / Je fictif. Au-delà d’une confusion postmoderne. Presses universitaires du Mirail (Collection Cribles).

Sengenès, S. (2004). D’un genre à l’autre, identité refusée, identité abandonnée, Terrain, 42, 81–94. https://doi.org/10.4000/terrain.1748

Starobinski, J. (1970). Le Style de l’autobiographie. Poétique, 3, 257–265.

Taton, F. (2019). Interroger le genre par le biais du travestissement : les artistes féministes de la performance, in C. Bard & F. Le Nan (dir), Dire le genre, avec les mots, avec le corps. CNRS Éditions.

Wadbled, N. (2019). Avoir ou être ses pratiques sexuelles. Discours, performance et sexualité dans la théorie du genre de Judith Butler. Rue Descartes, 95(1), 44-57. https://doi.org/10.3917/rdes.095.0044


Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.